Nouveau siège COACM

Entre mitoyennes...
Rues étroites...
Immeubles hauts...

Les espaces vides et la transparence deviennent nécessaires.
À partir de l'espace vide, la continuité, la prolongation du parcours piétonnier, un accès à la fin de du routier, une cours, un rez-de-chaussée diaphane.

Un élargissement dans le trottoir réclame l'attention du passant qui circule avec difficultés par les 80cm. habilités et, en se dirigeant à l'intérieur de l'espace qui le recueille, il découvre avec joie la lumière au fond, la cours illuminée qui connecte à travers d' une continuité de transparences avec la nouvelle rue piétonnière , ouverte maintenant à l'autre côté.

Le résultat est un volume unique, abstract, enveloppé à une peau d'aluminium, suspendu des mitoyennes pour permettre un espace diaphane au rez-de-chaussée. Le vestibule, la salle d'expositions et la cours relient la rue piétonnière et la rue Ricardo Castro.